Tout est dans la cuisson!

On vous parle sans cesse des qualités nutritionnelles de tel ou tel aliment….Mais la cuisson dans tout ça? Savez vous qu’elle est déterminante quand à l’intérêt nutritif de vos repas?Frire, bouillir, rôtir ou cuire à la vapeur… tout les modes de cuisson ne se valent pas en terme de santé!
Plus la température de cuisson est élevée plus la destruction des nutriments comme les vitamines et les minéraux est importante. De plus, La cuisson à haute température produit des substances toxiques telles que les AGE (Advanced Glycation End products). Ils peuvent provoquer dans l’organisme des états inflammatoires augmentant notamment les risques de maladies cardiovasculaires et les diabètes.Alors comment réduire les AGE et conserver un maximum de nutriments dans notre alimentation?
Rien de plus simple:

  • Limiter les grills et barbecues, la cuisson peut monter jusqu’à 500 degrés et  la graisse du poisson ou de la viande se transforme en benzopyrène, une substance cancérigène.
  • Préférer les cuissons à la vapeur et à l’étouffée car elles se font à basse température (autour de 100° C), elles préservent les qualités nutritives des produits.
  • La cuisson au four à basse température (150°C) est intéressante également, notamment pour les papillotes (sans aluminium bien-sûr!) où l’on retrouve les mêmes caractéristiques que dans la cuisson à l’étouffée.

En règle général, pour profiter au maximum des bienfaits de nos aliments, cuisez-les donc le moins possible! 

Et surtout n’oubliez pas de manger cru, tout y est préservé !