10 réactions corporelles que nous pouvons réellement contrôler!!! ( Les femmes ont vraiment de la chance)

C’est naïf de penser que nous contrôlons totalement notre corps. Le plus souvent, nous sommes contrôlés par les réactions de notre corps et ne pouvons pas contrôler la plupart des processus physiques. Cela peut vous mettre mal à l’aise : vous devez uriner quand il n’y a pas de toilettes, vous vous sentez somnolent au moment de préparer votre examen ou vous ne pouvez pas vous racler la gorge lors d’une présentation importante. Ces situations ne sont pas fatales mais très désagréables. Heureusement, beaucoup de choses peuvent être changées si vous trouvez la bonne approche pour votre propre corps.

1. Soufflez sur votre doigt pour ralentir votre fréquence cardiaque.

Une augmentation de la fréquence cardiaque est souvent le résultat d’un stress. Vous vous inquiétez probablement avant une présentation importante, la réception des résultats d’un examen ou une erreur de travail.

Heureusement, il existe un moyen simple de vous calmer :   vous avez juste besoin que Cette partie de votre corps revient à son propre pouls, et pour cela, il vous suffi de vous refroidir et le pouls va ralentir et par la suite vous vous calmer. Une autre méthode testée consiste à mettre le pouce dans la bouche et soufflez. De cette façon, vous stimulerez le nerf vague, qui  ralentit le rythme cardiaque et vous sentirez beaucoup plus calme et soulagé.

2. Déplacez le poids de votre corps sur un côté pour soulager la douleur de l’autre côté.

Beaucoup de gens sont familiers avec la douleur soudaine et inattendue d’un côté qui apparaît souvent pendant le jogging. Vous devrez peut-être ralentir ou même arrêter la course.

La raison la plus commune à cela est un échauffement insuffisant. Le débit sanguin augmente considérablement lorsque vous courez, mais le sang n’a pas le temps de se redistribuer correctement et s’accumule dans le foie et la rate. Ces organes ont une couverture mince et poussent dessus quand ils contiennent trop de sang. C’est comment la douleur se produit.

 Les athlètes connaissent une méthode éprouvée pour traiter ce problème : vous devez ralentir votre vitesse de course et déplacer le poids de votre corps du côté opposé à celui d’où provient la douleur. Vous devez faire cela en expirant. Après plusieurs répétitions, la douleur disparaîtra.

3. Un échauffement rapide du cou soulagera les engourdissements dans les mains.

Presque tout le monde ressent parfois un engourdissement désagréable et des fourmillements dans les doigts. Ces sentiments peuvent être causés par une position inconfortable pendant le sommeil, le travail ou une charge de travail excessive.

Lorsque vous sentez quelque chose comme cela, réchauffez habituellement votre main en la tournant ou en bougeant vos doigts ou vos poignets. Ces exercices sont assez efficaces pour se débarrasser de l’engourdissement 

Nos membres deviennent engourdis à cause de la compression des nerfs qui traversent le cou. Si vous tournez la tête, vous échaufferez les muscles et soulagerez la pression. Cela vous éviterait des sensations désagréables dans vos mains. Cette méthode est souvent plus pratique dans de nombreuses situations, notamment si vous conduisez.

4. Un massage de l’oreille réduira l’inconfort de la gorge

Des picotements dans la gorge et des malaises peuvent parfois affecter toute personne quelque soit son âge et il est difficile de les soulager immédiatement.

Pour soulager cet inconfort de la gorge, massez soigneusement votre oreille (de préférence à l’intérieur) . Des picotements désagréables apparaissent souvent à cause de spasmes musculaires. Lorsque vous massez les muscles de vos oreilles, vous stimulez les nerfs et aidez les muscles de la gorge à se détendre et à éliminer le spasme.

Vous avez peut-être déjà remarqué qu’il existe un lien entre ces organes : toute manipulation de l’oreille affecte la gorge et certaines personnes toussent même lorsqu’elles se lavent les oreilles. Cela résulte d’une sensibilité particulière du nerf vague connecté à la branche auriculaire des nerfs.

5. La toux atténue la douleur provoquée par une injection.

Vous ne pouvez pas vous débarrasser complètement de tous les sentiments désagréables  d’une piqure, mais vous pouvez les atténuer de manière significative avec un truc simple.

Si vous commencez à tousser dès que vous êtes sur le point de vous faire vacciner, cela atténuera la douleur. Un journal britannique sur la chirurgie plastique a publié des informations sur cette astuce. Les médecins affirment que cela est dû au fait que l’attention de la personne se déplace vers autre chose, ainsi qu’à l’augmentation de la pression artérielle.

En fin de compte, cette méthode simple est plus efficace que d’écouter de la musique, de regarder un film, une conversation ou toute autre méthode permettant au patient de ne pas sentir des douleurs particulièrement au moment de faire une injection.

6. Masser la zone située entre les sourcils soulage le nez bouché.

Les gouttes, Les vaporisateurs nasaux et les autres types de médicaments traitent parfaitement le nez bouché. Que faire lorsque vous n’en avez pas, que la pharmacie est fermée et que votre nez bouché ne vous laisse pas respirer ?

Vous pouvez soulager votre état sans aucun médicament – juste avec un massage. Pour vous débarrasser d’un nez bouché, massez la zone entre  les sourcils avec votre doigt et appuyez votre langue contre le palais. 20 secondes suffiraient pour ressentir l’effet. Vous pouvez répéter cette astuce plusieurs fois si nécessaire.

En tenant votre langue dans cette position, cela crée  un mouvement au niveau des fosses nasale permettant ainsi un drainage qui soulage la congestion.

lire la suite dans la page suivante :

Précédent1 / 2